Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 22:23

 

On trouve souvent des photographes très doués techniquement, mais qui sont incapables d’exprimer clairement leur vision, voir qui ne se sont jamais posé la question de ce qu’était leur vision.

 

Ces photographes ont beaucoup de mal à trouver leur public, car ce manque de clarté brouille leur message.Et leur cliché ce n’est que figé un instant T

 

On a du mal à comprendre pourquoi ils sont photographes. On a du mal à comprendre à quoi ils servent. On ne peut pas s’identifier à leur travail.

Parfois, au contraire, on trouve des personnes qui ont une vision, veulent utiliser la photographie comme moyen de communication, mais n’osent pas se lancer, ou hésitent.

 

Moi j’ai foncé  dans les quartiers les plus pauvres de Tunis, les plus dangereuses pour certain et  les plus abandonnés,

Labas ,  je m’inspire  par leur sourire , par leur douleur, par leur regards , j’essaye  tout au début , trouver la raison pourquoi je suis venu chez eux ,pourquoi  je vais  les prendre en photo , pourquoi je me considère comme  photographe plasticien. 

 

 

Moi j’ai foncé, mais j’hésite encore... 

 

CHEDLY-15ABP_6630m.jpg

Partager cet article
Repost0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 19:21

ABP_6688mm.jpgDans un élan de vouloir changer le regard des gens sur la photographie contemporaine, le projet regards du Montagne rouge se déroulera au cœur du quartier populaire afin de Rendre la ville accessible à tous.

L’objectif est de sortir du moule habituel des expositions dans les galeries d’arts, les surfaces pures, et ça vient d’un désir de vouloir partager l’expérience de l’exposition avec les modèles présents dans les clichés. Cette expérience multidimensionnelle est une occasion à tous d’être surpris, d’interagir et d’apprendre quelque chose sur le contexte de la photo, du photographe, du modèle et de l’atmosphère inspirée. 

Pour partir à la rencontre de jeunes de quartiers populaires à Tunis , j’ai choisi Jbel Ahmer ( connue comme le plus vieux quartier populaire à Tunis , existait depuis 1930 connu sous le vieux nom Les combattants) , en animant des ateliers photo et en réalisant des expositions sur le lieu et des reportages photo prise par des différents catégorie de photographe et faire participer les jeunes du quartier . La formation photographique et exposition sont alors utilisées comme prétexte à une sensibilisation et à une rencontre interculturelle.

Les participants

Amine Boussoffara chef du projet 

Heithem Chebbi photographe et organisateur

Cheddly Ben Ibrahim photographe et organisateur

Kais ben Farhat photographe

 

نظرات الجبل الأحمر 3

 

نظرات الجبل الأحمر 2

 

Un gros merci à tous ceux qui sont venus nous aider tout au long de Evénement

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 15:09

article.jpg

 

 

 

 منيش بش نحكي على السياسة ، أمّا نحب نعبّر على رأي الخاص بالشأن الوطني في بلادي : توٌا واحد إهز في الشباب للجهاد واحد آخر إحرّق فيهم للطليان ، واحد عامل حزب لتبيظ الأموال ، و الآخر همّو فيتعدّد الزواج بالنسواس،  و واحد إشكّك في القرآن،  جماع تحب ترجّعنا لعهد شيخ كهفان

في بلادي طلعولنا ناس مهبلا قالولنا كونّا في الثورة مجنّدة

في بلادي الناس كلها ولات مناظلة من عهد بورڤيبة و هي مجاهدة

في تونس نحكيو كان على الكراسي والمواطن نحبوه يقعد إساسي

عملنا مجلس تأسيسي  تلمت فيه طرحة تمليسي 

هذا إصيح على فطورو ، واحد إشاطي على بروفيلو ، وحدة حنّات، وحدة عرست ،  و الشعب قريب إعنّس

في بلادي عنّا معارضة سطل ، وقتها نسمعهم إنقول هذا زطل

في تونس كل مرّة إحطو وزير نعملولو شهريّة و نعطيوه بزايد سرير، خير ملي يكري بيت في وتيل

في تونس عنا رئيس قلنا متعلّم وراجل كبير و يكتب كيما سكسبير ،  يتلهالنا بحال البلاد بعد التغيير 

 هو طلع متلهي بكورية و سورية ويكتب في رواية الزوالي معندوش  فيها حكاية

في تونس فمّا ناس قلبت الفيستة ، وقالت قبل كنّا معاهم آمّا في الحقيقة   كنا مش معاهم

هذي بلاد يعفس فيها كان الباربو و المركنتي و السّارق و الّي عامل فيها خليڨة و صاحب سوابق

 

طلعت كلمة من الزوالي حركت المقهور فالعالم البرّاني  ، في الآخر  شدها العلماني و الإسلامي و جابولنا كلام فالتلافز و حكايات ما دجد كان عل البوهالي

برربي ياناس كفاش تحبو نتقدمو و نبيو إقتصاد و نحسنو مجتمعنا و نخدمو حالنة في ظل هل الحتالة

 

زعام كان في الصياح و النّباح و شد علم وغنٌي يا وطن و زيد صيح فالبوق ولّي كلمك زيد أعطيه بشلبوق 

 في ڨراف ولا إعتصام،  ، في زيادة في الشهرية و لّا هدية من جمعية تلقا الناس ملومة حالة كشختها للحكومة

 

 

كلها تعارض كلها فاهمة الدنية  و  الديّن لاعبا فيهة بو عرّيف و هي تاريخ أصل جد بوه ما تدري عليه وين وجدوه 

 

 

  

أمين بوصفّارة

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 17:44

blog.jpg

J’écris ce texte  aux  personnes qui m'ont donné cette passion et ce besoin de photographier.
Je ne sais pas pourquoi mais ce soir j'ai envie de partag
er mon point de vue


Je me souviens, il y a 3 ans,  vous avez essayé plusieurs fois de me faire comprendre à quel point la vie d'un artiste était rude, vague et incertaine.
Je crois que je n'avais jamais compris la signification exacte de vos mots jusqu'à maintenant.

 

Je ne sais pas si je suis destiné à être un artiste, Je ne sais pas si je suis destiné à finir aux oubliettes.

Je me souviens aussi qu'avant je voulais être célèbre,  mais maintenant je ne le souhaite plus. 
On dirait que plus on vieillit plus les souhaits se simplifies

Au début, tout semblait si simple et si réalisable. J’aurais pu rendre l'humanité infiniment belles, douce, gentille et généreuse..
Je me souviens aussi que vous parliez d'une certaine lutte à une époque. Aujourd'hui moi aussi j'y fais face à la réalité des choses.
Cette chose méprisable lorsqu'on croyait appartenir à un univers meilleur, moins cruel, moins hypocrite.
Aujourd'hui j'y fais face. Ce peuple, Cette société qui stérilise la beauté pour faire place à un modèle humain biaisé infiniment laid dans ça perfection.

Je parle bien sûr de l'art et de ces communautés.
Je croyais qu'elles pouvaient m'apportés quelque chose mais ces communautés reflète l'hypocrisie.
Chaque personne répète là même chose. Ils ont oubliés le sens mêmes des paroles. Ils préfèrent tous des phrases déjà formuler et fabriqué.

Les médias ont gagné on dirait. Ils ont réussit à laver les cerveaux du monde et le gaver de conneries et de foutaises.
Nous sommes à l'aube d'une époque ou tout est possible et pourtant encore j'y vois des tabous, j'y vois de la censure. Tout est banalisé, révolution, art, croyance et amour
Plus rien n'a d’importance, l’amour comme la pauvreté.
Je comprends maintenant le désespoir qui vous habitait parfois.
Je comprends maintenant toute l'énergie que vous avez misés sur l'espoir, le travail et l'acharnement. 

Maintenant j'ai compris que Parfois faire abstraction de l'esthétisme dans mes photos est nécessaire pour ce faire comprendre.
Parfois il faut pousser à l'extrême ces émotions pour ce faire entendre. Car la beauté réside dans tout et dans rien.
La vérité n'a pas de couleur, pas d'odeur, pas de forme. Elle existe, elle se vit et elle doit se transmettre.


Je ne souhaite plus devenir célèbre.
Je souhaite d'avoir votre courage, votre force, votre volonté.
Et pouvoir à mon tour aussi vous rendre l'espoir que vous avez fait naitre en moi.

Merci à vous, je t’aime mon peuple
 

 

Partager cet article
Repost0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 04:36

MG 1131Je ne suis pas politicien,  ni même parti d’aucun groupe politique, mais je suis un artiste patriote  et J'aime mon pays, mon pays la Tunisie. J'aime ses villes, tout comme ses campagnes. J'adore son histoire, tout comme sa géographie. J'admire ses habitants, tout comme ses personnages

  

Dans mon pays, j'ai des frères et des sœurs. Des pères et des mères. Des cousins et des cousines. Tous me sont proches. Les uns des autres, les unes des autres. Nous sommes tous unis, par le sang, par la langue, par la religion

Dans mon pays, il y a beaucoup de villes et beaucoup de campagnes

sfax et Mahdia…Bizerte et Jendouba…Gabes et Siliana…Kairouan  et Médenine…Gafsa et  Nabeul. Je les ai toutes visitées et je les visiterai toujourstoujours

 

Alors arrêtons nos hypocrisies, et mensonges

Arrêtons nos divisions, et l’intégrisme

Arrêtons les insultes et les complots 

Arrêtons la violence et la destruction

Défendons notre pays par des valeurs de la patri

Progressons-la dans le savoir et la sagesse

Unissons-nous loin des fausses promesses 

 Nous c’est la Tunisie, et notre pays c’est nous


flag

Partager cet article
Repost0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 13:44

Marcher vers un soleil rouge168299 1593877202664 1107941956 31290807 4057443 n

Qui se noie dans le grand bleu

Mon ombre se perd

Dans les rues assoiffées.

Il n'y a plus d'espoir, je sais,

Dans les lumières artificielles

Il n'y a plus de vie

Derrière les yeux fermés.

 

Pourtant,

Je suis avide de la vie

Je suis avide de vivre

De cette sensation de survivre

De cette ivresse de combat

 

Je suis un fantôme

Qui marche dans la ville en ruines

Pour entendre le vent sifflait

Qui cherche un soleil dans l'eau

Pour sentir l'espoir renaître

Qui souffle sur les poussières

 

Pourtant,

Je suis avide de la chute

Je suis avide du vide,

De cette sensation d'absurde,

De cette ivresse d'inexister.

 

Laissez moi marcher

Entre la vie et la mort

Je ne sais que choisir

La fièvre me trouble

Et la peur me tient la main

entre Le blues des murs bleus

Dis-moi où aller?

 

( Angie )

Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 11:04
mamanMon cher peuple
Ne sois pas pessimiste
Ne te décourage pas
Suis tes pas
Je me rends compte que c'est difficile
Que rien n'est jamais facile
Comme rien n’est impossible

Tu donne l'impression d'être si petite
C'est à toi d'y montrer ta grandeur
Et de prouver que tu n'es pas petite

Je vois tes vraies couleurs
Et c'est pour ça que je t'aime
Et c'est aussi pour sa que je te fait des photos
Pendant toutes ces heurs et ces jours

Alors n'aie pas peur
N'aie pas peur de te démontrer
Les vraies couleurs sont belles
Comme un arc-en-ciel
Montre-moi un sourire
Ne cesse jamais de rire
Ne sois pas malheureuse, je ne me souviens pas
Suis toujours tes pas
Tu as encaissé tout ce que tu pouvais supporter
Tu peux m'appeler, me parler
Toi ma patrie… ma terre
Ne sois pas pessimiste
Et que tu as encaissé tout ce que tu pouvais supporter
Tu peux m'appeler, me parler

Je vois tes vraies couleurs
Et c'est pour ça que je t'aime
Je t’aime ma Tunisie

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 17:40

 

tous unis

 

La révolution en Tunisie nous enseigne, une fois de plus, qu'un pouvoir qui dure n'est pas un pouvoir au service du peuple, arrive un 14 janvier 2011 des mains NUES du peuple face au ministère de l'interieur et réclamait ... Dégage .

c'est ça la Tunisie avec ses vrais couleurs

 

MG 9270

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 03:16

Je dormais tranquillement, pendant des années et des années quand un  air froid de décembre m'a rendu compte que j'étais déjà éveillé. J'étais encore à moitié engourdi par le rêve, mais peu à peu le brouillard s'est dissipé, pour laisser émerger la conscience. C'est alors que le vertige me saisit. Je réalisai que j'étais seul au monde entouré par la mer que mon univers venait de s'écrouler. Ce qu'il y avait dans mon rêve de si réconfortant n'avait en fait aucune réalité, ou du moins, avait une réalité tout à fait différente de celle que je m'étais d'abord imaginée.

Le vide immense qui m'habite depuis ce temps me fait souffrir en même temps qu'il me pousse à survivre. Peut-être est-ce cette même conscience qui m'a poussée, sur un coup de tête,  à s’exprimer, à crier, à hurler  se sentir vivant et avoir l'espoir de ne pas être totalement seul au monde dans ma Tunisie  la fin

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 13:32

 

 

  Je rêve du jour où les canonsl'attente
Seront rangés dans les musées,
Du jour où tous les bataillons
N'auront plus raison d'exister.
Et dans le ciel l’oiseau de fer
De la colombe accompagné
Laissera tomber sur la terre
De l'or, du pain à partager.

Et tous les ponts seront reconstruits,
Unissant toutes les nations,
On enterrera les fusils
Et les rosiers refleuriront.
On entendra chanter le vent
Dans la forêt comme dans le désert.
Le coeur en paix, en oubliant
Le bruit des missiles d'hier.

Les enfants formeront une ronde
Autour du monde ils vont danser,
En sachant bien qu'aucune bombe
Ne viendra pour les mutiler.
Ils chanteront l'hymne à la joie,
L'hymne au printemps, l 'hymne à l 'Amour.
Le seul drapeau qui flottera
Sera l 'emblème d'un nouveau jour.......

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Amine Boussoffara photographie
  • : galerie photos
  • Contact

Profil

  • Amine Boussoffara
  • Photographe artiste
  • Photographe artiste

Recherche

Pages

Liens